23. DEFIBRILLATEUR SUR LA PLACE SENATEUR ROLAND, 1 SEUL ET UNIQUE INSTALLE SOUS L'ARRET DE BUS, ET ANNONCE 1 AN APRES DANS LE JOURNAL LOCAL.

 

 

 

Un défibrillateur a été installé dans l'abri de bus, sur la place du Sénateur Roland, en face du café le Bar'bery, pour info aux habitants, pour ceux qui n'ont jamais été avertis, cela peut servir et surtout peut sauver...


IMG 1146

 

 

 

L'achat de ce défibrillateur ci-dessus, est une très bonne initiative de la part de la commune, celui qui en a eu l'idée, d'après nos sources, Laurent Hottois, nous le félicitons, mais...

 

 

 

Lors du conseil municipal en date du mardi 19 janvier 2010, Laurent Hottois présente au conseil municipal les coûts d'achat d'un défibrillateur, (auprès de la société Défibtech), il faut préciser que celui-ci va devenir obligatoire très prochainement, si ce n'est pas déjà le cas...

 

 

 

Mais ce qui est choquant, c'est que l'acceptation de l'achat de ce défibrillateur, a été voté lors du conseil municipal en date du lundi 28 mars 2011, donc + d'un an après ?

 

 

 

C'est dire l'intérêt de monsieur Thibault Jean-Luc, maire actuel depuis 2008, pour mettre cet appareil à la disposition des habitants de Barbery, un appareil qui sert uniquement à tenter de sauver des vies, enfin un équipement indispensable dans une commune...

 

 

 

 

De plus, le coût modique de 2.403,96€ TTC, n'est rien en comparaison des 600.000€ pour la rue et l'impasse Emile Valentin, projet personnel de monsieur le maire, celles-ci étant composées des 3/4 des agriculteurs de Barbery...

 

 

 

Mais comme d'habitude, comme ce n'est pas un projet personnel de monsieur le maire, évidemment on est moins pressé de mettre en place cette indispensable initiative...

 

 

 

Ce qui est également inadmissible, c'est que ce défibrillateur n'a jamais été porté à la connaissance des habitants de Barbery, dans le journal local de la commune, "Les échos de la commune", que ce soit l'édition No 9 de mars 2011, ou du No 10 de novembre 2011, journal qui est pourtant édité pour informer les habitants de Barbery...

 

 

 

Nous aimerions savoir également, qui a été formé chez nos élus, pour l'utilisation de ce défibrillateur, même si celui-ci a l'air d'être relativement facile ?

 

 

 

Par contre, ce n'est pas simplement un seul défibrillateur qui aurait dû être mis à la disposition des contribuables de la commune, mais d'autres devraient être placés, 1 au croisement de la rue d'Ognon et de la rue du Thierry, 1 également à coté de Lidl, et 1 dernier au quartier de la Haute Maison, sachant que l'utilisation de celui-ci est une question de minutes pour sauver des vies, l'importance du lieu de distance étant primordiale...

 

 

 

Enfin, les habitants de Barbery, jugeront une nouvelle fois du sérieux de l'information des élus de notre commune, et également des moyens mis en place dans le village, (toujours le minimum), sur un sujet aussi vital...

 

Evidemment, ce n'est pas un projet personnel de monsieur le maire et de ses élus...

 

 

 

REBONDISEMENT :

 


Quelle  surprise de constater dans le journal local No 11 du mois d'avril 2012, qu'un défibrillateur avait été installé à Barbery :

 

 

Les echos de Barbery No 11 avril 2012  

 

       Il faut reconnaitre que mon blog sert à quelque chose, et comme je sais que beaucoup de personnes sont au courant de celui-ci, notamment les élus, ceux-ci ont enfin averti les habitants de Barbery de l'existence de ce défibrillateur grâce à la lecture de celui-ci, pour preuve, voici la facture de cet appareil en date du 07/04/2011, cela fait 1 an qu'il a été acheté et aurait pu être signalé déjà dans 2 journaux locaux, "Les échos de Barbery" précédents...

 

 

 

Alors, quand je lis que la commune a mis depuis quelques semaines celui-ci, c'est vraiment prendre ses administrés pour des idiots, remarquez cela fait 52 semaines qu'il est installé, si on compte effectivement en semaines, quand je vous disais que l'on est revenu 300 ans en arrière...

 

 

 

Facture défibrillateur 07-04-2011

 

 

La santé des administrés de Barbery n'étant pas la priorité des élus de la commune, nous en avons encore une fois la preuve flagrante !

 

 

 

Chapeau bas, Mesdames et Messieurs les ELUS !